Marine, France et Europe


04 Jun
04Jun

Si au 19e siècle la maitrise des mers assurait la domination mondiale, l’exemple le plus marquant étant celui de la Grande-Bretagne. Au 21e siècle, les GAFAMI, BTAX, l’intelligence artificielle et l’informatique quantique sont-ils les éléments clés ?

Les Marines civiles et militaires jouent toujours un rôle clé dans la maitrise des flux de matières premières en particulier pour le pétrole et le gaz. 

La flotte de chalutiers chinois serait déjà la première au monde. L’objectif chinois pour 2025 est de disposer de 400 navires de guerre. Même si la technologie des 355 navires US est sans doute supérieure, en nombre la Chine domine. 

La France, avec plus de 1, 5 millions de ses citoyens dans le pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Wallis et Futuna, etc.), dispose du deuxième espace maritime mondial. Depuis le départ de la GB de l’UE fin déc. 2020, la France dispose de la seule flotte européenne présente dans l’Asie pacifique.   

Malgré le « mini » incident du Vendémiaire en avril 2019, la stratégie française est clairement de ne pas faire de vagues et d’éviter toute action qui pourrait offenser la Chine. 

L’Europe a aussi des programmes sur l’océan indien, dans le golfe de Guinée, architecture de Yaoundé en 2013, citons le CRESMAO (coopération maritime régionale, coordination des activités et facilitation des échanges d’informations et d’expériences) dont le siège est à Abidjan, pour l’Afrique de l’Ouest et centrale (CEDEAO). 

Même si le terrorisme maritime est peu important depuis le début des années 2020, la sécurisation de l’espace maritime s’amplifie grâce à la fois à des formations académiques dispensées à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Accra (Ghana), et à l’explosion du nombre d’entreprises de sécurité privées. 

Rappelons que 95 % des communications mondiales transitent par des câbles sous-marins en fibre optique. 

Suite aux accords bilatéraux conclus et à la faveur des nombreuses missions en Afrique menées, l’Armée de terre y est notablement reconnue. La Marine quant à elle l’est moins, en dehors de ses sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. 

Selon un rapport de l’IFRI, les bases militaires ultramarines françaises souffrent de plusieurs fragilités. Depuis environ 20 ans, certaines bases sont dépourvues de systèmes de défense active et ont perdu près de la moitié de leurs effectifs. Pour des questions vitales de souveraineté, il est nécessaire d’augmenter les forces de présence. 

Plus que jamais et pour être à même de faire face à une HEM (Hypothèse d’Engagement Majeur) et d’encaisser les chocs avec résilience, l’importance du Renseignement dans sa fonction connaissance-anticipation-action, reste essentiel grâce à la DRM crée en 1992. 

Enfin, signalons que la Marine nationale a lancé sa marque http://boutique.marinenationale.gouv.fr avec un objectif : être mieux connue des Français qu’elle sert tous les jours, partout dans le monde.   

Nous souhaitons bon vent à la marque « Marine nationale », et nous sommes certains qu’on sentira bientôt, grâce à elle, souffler partout en France l’air marin du grand large. » Amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la Marine, nous espérons qu’un jour une flotte Européenne verra le jour

Citons par ailleurs que début mai des manœuvres navales en indo-pacifique ont eu lieu avec les marines nippones, françaises et australiennes et US, seule présence Européenne par la flotte Française. 

Les marins auront accès aux produits à des tarifs préférentiels et chacun aura la possibilité de proposer des idées de produits à la Marine nationale ou à son agent de licence en contactant le SIRPA Marine ou l’agent de licence, la société Publi Voile. 

Nous espérons que le peuple Français montrera sa solidarité avec sa Marine nationale et ses marins qui la servent, c’est pour assurer notre sécurité et les valeurs de notre République. MP